Ysa Gudule – Photographies et textes

Quand on est très vieux ...

Quand on est très vieux ...

Quand on est très vieux
À un moment
On en a assez de sentir grincer ses os
On en a assez de sentir grincer sa peau
On en a assez d’écouter s’affaiblir les coups de son cœur
On en a assez d’écouter mentir les rumeurs sur son corps
On en a assez d’encaisser tout le poids de sa chair
On en a assez d’encaisser pour cette vie d’hiver
On en a assez de peiner aux regrets de ses muscles
On en a assez de peiner aux sourires qui abusent
On en a assez de mesurer les soudures de sa peau
On en a assez de mesurer ce qui reste de beau
On en a assez de siffler par ses poumons froissés
On en a assez de siffler les fonds de vie brisés
On en a assez de manquer à l’énergie des mots
On en a assez de manquer le regard qui tient chaud
On en a assez de compter les tours de vieux sang
On en a assez de compter les jours à chaque instant
On en a assez d’avancer dans sa chair périmée
On en a assez d’avancer et d’avoir oublié
On en a assez des mirages étourdis de ses yeux
On en a assez des mirages et des mensonges pieux
On en a assez des murmures hachés de ses oreilles
On en a assez des murmures cachés qui sentent l’oseille
On en a assez de tourner avec cette machine enrayée
On en a assez de tourner en rond et puis en biais
On en a assez de ne plus savoir pourquoi elle tourne
On en a assez de ne plus savoir qui vous contourne
On en a assez du passé qui vous rappelle
On en a assez de sentir qu’on fera bientôt parti du passé
On en a assez de se sentir bientôt un souvenir
Quand on est très vieux
À un moment
On a envie de passer à autre chose


18 juillet 2019
© Ysa Gudule

Dernières galeries en ligne


Les textes .... des mots sur des images ...


Mes lézards


Les photos graphies

Macro & Proxi

Nature et paysages

Couleur, ligne, lumière ... le réel sur la pointe des pieds ...

Escapades

De l'art ou du cochon

Zhumains ou zautres